Cinema d'afrique

5ÈME FESTIVAL CINÉMAS D'AFRIQUE

CINÉMATHÈQUE SUISSE LAUSANNE

26 AU 29 AOÛT 2010



TRIOMF


VENDREDI 27 AOÛT / 18H / Cinématographe
Prix du meilleur film sud-africain Durban 2008


de Michael Raeburn, avec Pam Andrews, Obed Baloi, Vanessa Cooke

Afrique du Sud/France / Fiction / 2008 / 118' / Vo Emglish/Afrkanns / s-t. français

Afrique du Sud, 1994. A la veille des premières élections démocratiques, que Mandela gagnera, la tension monte à Triomf, banlieue blanche et pauvre de Johannesburg où vit une famille malsaine qui compte un père alcoolique, une mère obèse et déphasée, un fils épileptique et dégénéré ainsi qu'un oncle provocateur et douteux...

Un humour noir et une grossièreté féroce imprègnent cette chronique librement adaptée d'un roman de Marlene Van Niekerk.

«L'ambition est sympathique, tirant du côté de la satire politique et rendant un hommage hardcore et vitriolé à Affreux, sales et méchants de Scola. Mais le résultat évoque plutôt un mix entre La Colline a des yeux (la galerie white trash de cas sociaux suant la débilité) et Les Simpson » (Vincent Malausa, Chronic'art ).

Le site du film

NOTE DU RÉALISATEUR
"S'il vous plaît, n'approchez pas mon film avec des idées conçues sur ce qui constitue un film Africain. En Afrique du Sud, ça ne nous intéresse pas de donner à l'Europe ce qu'elle attend de l'Afrique! Aujourd'hui l'Afrique du Sud est « THE RAINBOW NATION » : 25m de noirs, 10m de métisses, 8m de blancs (dont les Huguenots et les Hollandais y sont depuis 1650), 2m d'Indiens. Dans le monde de nos jours, la pauvreté n'a pas de couleur.

Né au Caire, citoyen du Zimbabwe, puis de l'Afrique du Sud, j'ai dédié ma vie au cinéma africain. Si, comme le reste de mon oeuvre, TRIOMF fait le pont entre le tiers-monde et l'Occident, et entre les différents groupes raciaux, il traite aussi d'un milieu social jamais montré par le cinéma, et pour cause...
TRIOMF est un OVNI. Une sorte d'"Affreux, Sales et Méchants" africain à la fois perturbant et hilarant. Dans mon film, un mensonge secret ronge une famille de petits blancs, tout comme le mensonge apartheid ronge l'état de l'Afrique du Sud. L'histoire se déroule comme une tragédie grecque: claustrophobie, inceste, furie et folie se déclenchent dans une famille dont l'implosion reflète les affaires de l'état au moment où un ancien régime doit périr pour faire place à un nouveau monde.

TRIOMF, par sa pertinence au monde d'aujourd'hui, révèle avec une exactitude choquante l'état de suffocation et de haine qui s'installe lorsqu'une famille, une classe, une société, et même une nation entière se replie sur elle-même, se sent isolée et finit par porter haut les couleurs de sa différence, que ce soit de race, de croyance ou de politique."

Michael Raeburn , Cape Town - mai 2009

TRIOMF-AFFICHEP

VENDREDI 27 AOÛT / 18H / Cinématographe
Prix du meilleur film sud-africain au Festival International de Pusan en 2008

VENDREDI 27 AOÛT / 18H / Cinématographe
Prix du meilleur film sud-africain au Festival International de Pusan en 2008